L’histoire d’une maison d’enfants

Cette histoire reflète la volonté associative d’apporter des réponses adaptées aux différents besoins du public et du territoire, afin que l’accompagnement éducatif et social s’adapte à la situation singulière de chaque famille, de chaque enfant, adolescent, jeune adulte.

En 1860, Mme Angéline CAVALIÉ, donatrice, a initié la création d’un orphelinat protestant pour jeunes filles, qui deviendra mixte en 1942, pour faire face notamment à l’accueil de fratries.

D’abord appelée « La Famille », l’Association a changé de nom en 1996, pour devenir « AN.CA » (de ANgéline CAvalié). Plus récemment, le conseil d’administration à définitivement opté pour l’appellation « Angéline CAVALIÉ ».

C’est une association à but non lucratif, loi 1901. Enregistrée à Alès, sous-préfecture du Gard sous le numéro W301000122. Son siège social se situe à Anduze, au 230, Chemin de l’Arbousset. Présidée de nombreuses années par Mme Germaine BOURION, elle est aujourd’hui présidée par Monsieur Gérard BLANC, et placée sous la direction de Monsieur Andrew SNITSELAAR, Directeur Général, de Monsieur Didier TESTA, Directeur Adjoint.

Les missions de l'association

L’Association Angéline CAVALIÉ porte essentiellement son attention sur les conditions qui permettent l'inscription sociale de chaque individu et cherche à agir dans l’intérêt de la société, au sens large du terme.

Ainsi, elle a pour objet d'entreprendre et de poursuivre toute action utile, en particulier sur le plan éducatif, en faveur de familles, d'enfants, de jeunes adolescents ou de jeunes adultes, aux prises avec des problèmes personnels ou familiaux ou en difficulté d'insertion sociale. Profondément laïque, l'Association respecte les croyances de chacun. Elle est à l'écoute des désirs des familles ou des orientations personnelles des bénéficiaires.

L'association Angéline CAVALIÉ poursuit ses buts en remplissant diverses missions dans le registre social et éducatif, en assurant notamment :

  • La direction et la gestion d'une Maison d'Enfants à Caractère Social (MECS) installée dans ses locaux situés à Anduze, Saint-Jean du Gard et Alès.
  • La gestion de deux Lieux d’Accueil Enfants Parents (LAEP) implantés sur les communes d’Anduze et de Saint Jean du Gard.
  • En partenariat avec le Conseil départemental du Gard et le Centre Médico-Social (CMS) d'Anduze, le portage des Actions Collectives Sociales et d’Insertion (ACSI), en direction d’adultes bénéficiaires des minimas sociaux.

Elle développe toutes actions et activités, en adéquation avec les valeurs et les fondements qui constituent les bases de son projet associatif.

L'association est notamment agréée par l'Aide Sociale à l’Enfance et habilitée par les services judiciaires, pour accueillir et accompagner au sein des services éducatifs de la Maison d’Enfants à Caractère Social, des garçons et des filles âgés de 3 à 21 ans, en vertu des articles 375 et suivants du Code civil. Sa capacité théorique prévoit l’accueil et l’accompagnement de 57 bénéficiaires.

Sous compétence conjointe, le financement de ses actions dans le champ de la protection de l’enfance (MECS), est assuré soit par le Conseil départemental du Gard.

Les Lieux d’Accueil Enfants Parents (LAEP) sont financés conjointement par le Conseil départemental du Gard et la Caisse d'allocations familiales.

Les Actions Collectives Sociales d’Insertion (ACSI) sont financées annuellement par le Conseil départemental du Gard et par l’association Angéline CAVALIÉ.

Quelques dates…

Quelques dates repères, concernant l’évolution ou les créations des services de l’association :

Initialement implantés au cœur de ville d’Anduze, les locaux et les services de l’association,en adéquation avec les missions, ont régulièrement évolués.

 

La maison d’enfants :

1860 : Création de l'orphelinat pour jeunes filles

1942 : Mixité de l'orphelinat pour faire face à l’accueil de fratries

1989 : Ouverture du Service d’accueil et d’hébergement à Saint Jean Du Gard

1990 : Ouverture du Service d’accueil à la Journée à Anduze

1990 : Ouverture du Service d’Aide aux Jeunes Majeurs 

1990 : Ouverture du Service S.A.P.M.N.

2005 : Installation progressive dans les nouveaux locaux, quartier de l’Arbousset situé sur les hauteurs d’Anduze.

2011 : Restructuration des services éducatifs

2014 : attribution par le conseil département des Aides Educatives à Domiciles Renforcées (A.E.D.R.)

2016 : Implantation du service d’accueil et d’hébergement pour adolescents et jeunes majeurs, principalement sur la commune d’Alès.

 

Les actions associatives :

2012 : Création et ouverture des Lieux d’Accueil Parents Enfants à Anduze et Saint Jean du Gard

2013 : Création et ouverture des Actions Collectives Sociales et d’Insertion

Galerie photos des différents lieux d'accueil